Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une éternelle jeunesse

 

peinture, écriture, vermeer, mauritshuis, jeune fille à la perle

Johannes Vermeer – Jeune fille à la perle, 1665, Mauritshuis, La Haye

 

 

     Tout en vous souhaitant une excellente année 2019, je tenais à débuter l’année par un sourire. Pas n’importe lequel, celui de cette jeune femme qui ne cesse de nous éblouir depuis si longtemps et dont on ne se lasse pas.

 

     Une lueur d’espoir vient de s’ouvrir pour les amateurs, comme moi, de très belles images d’œuvres d’art. Le célèbre musée du MAURITSHUIS à La Haye nous offre dorénavant le téléchargement libre en Haute Définition des œuvres de sa collection. Je viens d’obtenir La jeune fille à la perle en HD que je m'empresse de montrer ci-dessus. C’est du très haut niveau… Ne vous en privez pas.

     Le Mauritshuis rejoint ainsi les quelques grands musées dans le monde qui permettent déjà le libre téléchargement en HD de leurs images dont les droits d’auteur sont tombés dans le domaine public. La culture est au prix de la qualité des oeuvres que l'on peut voir et, une nouvelle fois, je cite cette superbe phrase de la National Gallery of Art à Washington :

Le Musée croit que l'accès accru à des images de haute qualité de ses œuvres nourrit la connaissance, l'érudition et l'innovation, des utilisations inspirantes qui transforment continuellement la façon dont nous voyons et comprenons le monde de l'art.

 

 UNE TRÈS MAUVAISE NOTE : Le musée du Louvre est devenu en 2018 le premier musée mondial en nombre de visiteurs (plus de 10 millions). Malgré cela, il est toujours impossible, sans payer, d’obtenir des images en HD de ses œuvres, ainsi que celles des autres musées français. Personnellement, je n'ai pas encore réussi à en obtenir une, même en payant un prix que l'on ne m'a pas donné. Je réessaierai... 

 

 

     À La vue si touchante de cette Jeune fille à la perle, merveilleuse création de Johannes Vermeer, j'ai tenté de relever mon niveau. Pas facile... Durant les fêtes j'ai écrit le poème qu'elle m'a inspiré et que je vous offre ci-dessous :

 

 

Bouche humide entrouverte, yeux brillants, 

Regard caressant.

Deux perles de lumière rose

Aux commissures des lèvres, se posent.

 

La jeune femme me fait face, souriante

Dans l’éclat de sa jeunesse insolente.

L’aurai-je dérangée ? 

Mon rythme cardiaque s’est accéléré.

 

Son regard croise le mien.

Il irradie, me retient.

Son souffle est parfumé,

Va-t-elle me parler ?

 

Aériennes, fluides, lisses,

En glacis superposés, les couleurs glissent

Vers cette fabuleuse lumière

Qui n’appartient qu’à Vermeer.

 

Dans cette figure lumineuse aux contours indécis.

Galbe de la joue, bouche, nez, semblent imprécis.

Faut-il compléter les parties manquantes 

Laissées dans cette peinture fascinante ?

 

Poussière de perles écrasées,

Peau douce immaculée,

Etrange turban exotique dont les plis frémissent,

À qui appartint-il jadis ?

 

Qui peut être cette femme troublante

Une fille de Delft, une jeune servante ?

Beauté irréelle au visage précieux, fragile,

Sous son oreille, une perle brille.

 

Par ce portrait hors du temps

L’artiste nous transporte habilement

Bien au-delà de l’apparence,

Au-delà même de notre propre existence.

 

 

 

Commentaires

  • très bonne nouvelle, merci de la partager - outre qu'il décrit parfaitement le tableau, ton beau poème est vibrant d'émotion
    bonne année toi et aux aminautes qui passent ici

  • Il faut dire que je vibrais pas mal en écrivant ce poème commencé il y a un an dont il me manquait les dernières strophes. La jeune fille est tellement inspirante que les strophes me sont arrivées d’un coup. Et puis Vermeer...
    Excellente année 2019 Emma

  • Merci beaucoup pour vos voeux . Ce tableau ( que j'espère contempler en "vrai" un jour ...) me donne toujours des frissons quand je le regarde . Votre très juste poème lui va parfaitement . Merci également pour vos informations sur le Musée j'irai voir ces beaux tableaux ! Je suis en cours de lecture de votre livre passionnant sur Van Gogh et comme tout bon livre je ne veux pas le finir ....alors je me délecte des dernières pages ...il faudra bien le terminer quand même !! Je suis allée regarder de plus près les tableaux de Vincent dont vous donnez la description alors encore une fois merci pour votre partage . Je vous souhaite le meilleur pour 2019 .

  • Je suis vraiment heureux, Christel, de votre appréciation sur mon livre – notre livre puisque Vincent y participait et me dictait sa vérité – J’apprécie d’autant plus que j’ai encore eu peu de commentaires de personnes arrivant aux dernières pages comme vous. A ce moment du livre, Vincent a dépassé le stade de l’espoir et des rêves et se montre avec sa douleur et sa nostalgie. Quel dommage de n'avoir pu publier de tableaux du peintre.
    Lorsque vous aurez fini, vous me feriez vraiment plaisir si vous me laissiez un commentaire dans Amazon. J’ai peu de retours de lecteurs, les romans historiques sur la peinture ne sont pas les plus recherchés.
    Pour « La jeune fille à la perle », je l’ai vue trois fois au Mauritshuis. Elle est placée dans une salle face à la « Vue de Delft ». Quel bonheur ! C’est vrai qu’elle donne le frisson, et lorsque un musée, ils sont rares, nous offre une image de cette qualité, c’est un régal.
    La Hollande est passionnante. N’oubliez pas le Rijksmuseum et, évidemment, le Van Gogh Museum.
    Je travaille actuellement sur un recueil de nouvelles toujours sur la peinture mais, cette fois, en couleur. Je vous préviendrai.
    Encore merci, et plein de belles choses pour vous à l’aube de cette nouvelle année.
    Amicalement

  • Merci Alain pour tes bons voeux avec ton joli poème en hommage à cette beauté de Vermeer! Je me souviens avoir lu "la jeune fille à la perle " de Tracy Chevalier et j'ai mieux compris ce peintre!! synopsis : La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l'âge d'or de la peinture hollandaise. Griet s'occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s'efforçant d'amadouer l'épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.! Cher Alain, nous attendons de toi des écritures à faire rêver tout en se mêlant dans la vie intime des artistes!! Superbe santé pour y parvenir et la folle envie de le vouloir!!Bisous Fan

  • Le vouloir… Oh oui, Fan. Il est temps d’éditer sur papier ces récits que je suis l’un des rares à faire de cette façon sur la peinture. Et en couleur, même si c’est plus cher à l’édition. J'ai réussi à trouver dans des musées à l'étranger les images dont j'ai besoin. Il m'en manque pour certains récits car elles sont dans des musées français ou autres, non téléchargeables. Je vais continuer à les harceler.
    Le livre de Tracy Chevalier fut un best seller pour elle. Il inspira le superbe film qui viendra ensuite.
    L’image de la Jeune fille à la perle que je montre est magnifique de qualité. Le Mauritshuis nous régale après les grands musées américains et le Riksmuseum à Amsterdam qui offre aussi sa collection en téléchargement libre Haute Définition.
    Excellente année à toi et tes proches, Fan.

  • J'aime toujours autant ce tableau... et regrette aussi que tu n'aies pu obtenir les photos désirées.
    Merci pour tes voeux, Alain.
    Passe une belle année toi aussi.
    Bises amicales d'ici.

  • Ce tableau est une merveille d'émotion dont je crois être tombé un peu amoureux.
    Quand je pense que ce tableau, oublié, a été vendu en 1881, la signature étant peu lisible, à un collectionneur Arnoldus Andries pour seulement deux florins. Après nettoyage, la signature était bien de Vermeer. Il le léguera à sa mort en 1902 au Mauritshuis à La Haye qui possède toujours ce chef-d'oeuvre universel.
    Sa restauration en 1994 laissa apparaître aux commissures des lèvres les taches de lumière rose dont je parle dans le poème.
    Merci pour les bises. Je n'ose en faire autant...
    Belle journée

  • Magnifique poème Alain!
    Il trouble, il happe les sens comme le font le regard et le sourire de cette jeune fille/femme.
    Avec cette bouche qui attire comme un fruit doux et soyeux, on possède une séduction des plus intenses...
    Je comprends votre attirance, certaines oeuvres d'art nous enivrent comme des êtres vivants.

    j'attends votre livre avec impatience, il nous sera livré dans quelques jours. Mon mari a très envie de le lire. Ses journées de travail sont très longues et ardues mais il prend toujours un peu de temps avant le sommeil pour se plonger dans un livre, il adore les livres et la période où vivait Van Gogh donc il se réjouit d'avance.
    Merci pour vos voeux et pour ce poème que j'aime énormément!
    La Belle est remarquablement célébrée par vos soins.
    Quant à l'initiative de ce musée, elle est à féliciter et ne peut que nous séduire, merci de transmettre cette nouvelle.
    Belle journée pour vous Alain, amitiés
    Cendrine

  • Encore merci, Cendrine, pour votre commande de mon livre. J’espère que vous et votre mari apprécierez ce roman écrit par Vincent lui-même. Il a bien insisté pour que je ne cache rien de sa vie durant cette période de son existence. J’ai donc fidèlement restitué sa vérité et, surtout, il y tenait, je l’ai souvent décrit en train de peindre les chefs-d’œuvre fait à Auvers qui comptent parmi les plus beaux de son œuvre. Je lui devais bien cela pour la joie qu’il m’a donnée en écrivant cette histoire.
    Si vous aimez, un petit commentaire sur Amazon de votre superbe plume serait très sympa.
    Je n’ai pas eu trop à me forcer pour écrire le poème sur cette Joconde du Nord. Elle est tellement éblouissante qu’en fixant son regard mes mots sont arrivés dans une sorte de dialogue imaginaire.
    Le Mauritshuis m’a fait plaisir en permettant le téléchargement libre de ses œuvres. Si les musées français pouvaient enfin comprendre qu’une image en HD introduit dans la vision une émotion tellement différente de celle d’une banale représentation de mauvaise qualité d’un tableau. Le Louvre peut-il vraiment penser que la liberté de téléchargement empêcherait le public de venir alors qu’ils sont number one ? Je ne veux pas penser qu’il y aurait des raisons mercantiles…
    Pour la dernière fois, je vous souhaite que cette nouvelle année soit au-delà de vos espérances et que la médecine, cela ne m’étonnerait guère, trouve enfin l’origine de la petite molécule ou gène défectueux qui vous empêche d’apprécier pleinement la vie.
    Amitiés.

  • J'adore ce tableau, il est merveilleux et dégage beaucoup de grâce... Merci pour cet article très intéressant, et ce joli poème.

  • A mes yeux, il s’agit du plus beau portrait de jeune femme fait en peinture. Ce n’est pas un hasard si on l’appelle la Joconde du Nord.
    L’on ne sait s’il s’agit d’une des filles de Vermeer qui eut beaucoup d’enfants. C’est fort possible, l’on discerne tellement de tendresse.
    En plus du talent unique du peintre, l’image est d’un niveau exceptionnel. Comment peut-on ne pas avoir d’imagination devant une toile de cette qualité.
    Merci de votre passage sur le blog, Rebecca. Si vous aimez la peinture il y a de quoi lire chez moi.
    Belle journée.

  • Merci beaucoup Alain pour vos mots et sachez que je ne manquerai pas de déposer un commentaire sur Amazon lorsque j'aurai relu, confortablement, votre ouvrage.
    Apparemment, le livre est parti du dépôt et nous devrions l'avoir en Point Relais lundi ou mardi
    Merci pour vos pensées concernant ma santé...
    Je reviens de mes bilans à l'hôpital, journées épuisantes de la première partie de janvier et aucune molécule hélas n'est à l'ordre du jour pour m'apporter son soutien
    Je puise de l'aide dans différentes formes de médecines, tout est bon à prendre je dirais mais la réalité est là...
    Je poursuis donc mon petit bonhomme de chemin chaotique
    Merci de vos pensées et je vous souhaite à mon tour d'aller le mieux possible et que votre livre ait sa myriade de lecteurs, je fais de la publicité autour de moi mais mes amies sont encore plus cabochards que moi sur le net...
    Cela ne veut pas dire qu'ils ne s'intéressent pas, plusieurs d'entre eux ont laissé l'ordinateur de côté et déplorent de ne plus lire autant qu'avant...
    Je fais de la pub cependant!
    Encore bravo pour votre poème
    Bon week-end, amitiés
    Cendrine

Écrire un commentaire

Optionnel