Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 décembre 2013

Si on lisait ?

 

peinture, renoir

Pierre Auguste Renoir - La liseuse, 1876, musée d'Orsay, Paris

 

Et si vous lisiez…

     Je sais ce que vous allez me dire : votre bibliothèque est pleine de livres. Vous aimez leur odeur poussiéreuse, savant cocktail de papiers défraîchis, d’imprimerie vague, de reliures jaunies par le temps. Vous défaillez de plaisir lors de vos recherches dans les rayons, une jouissance ineffable vous envahit lorsque, tournant lentement les pages, vous palpez sous vos doigts la texture de la feuille. Puis… vos livres ont une histoire : des achats coup de cœur sur les quais de la Seine, le Diderot déniché dans le grenier du grand-père, le cadeau du cousin Paul… Bref, vous ne pouvez vous passer de vos compagnons de solitude.

     Vous vous demandez alors pourquoi je vous conseille bêtement de lire ? J’y viens…

 


     Je vous propose, naïvement, en cette période de Noël, de lire autrement. Rassurez-vous, je ne reviendrais pas sur la lecture numérique devant un écran dont je vous parlais dans mon dernier article ! Mais… pourquoi ne tenteriez-vous pas la lecture audio ?

     Depuis, plusieurs années, à la suite de problèmes visuels récurrents, je me régale des livres téléchargeables gratuitement sur le site : Litteratureaudio.com. J’ai eu envie, par cet article, le dernier de l’année, de remercier l'association et vous la faire connaître.

     Le site de cette association « Des Livres à Lire et à Entendre », créée il y a une dizaine d’années, a pour objet de faciliter l’accès à la lecture de tous, et en particulier des non-voyants et des malvoyants. L’équipe de l’association est composée entièrement de bénévoles dont le but unique est de faire partager les joies de la littérature.

     Cette fois, il ne s’agit plus de nos petites bibliothèques poussiéreuses ! Celle-ci est  immense : Hugo, Flaubert, Zola, Balzac, Maupassant, Dumas, Stendhal, Tolstoï, Voltaire… Et combien d’autres… Tous les textes libres de droits sont devenus accessibles en format mp3.

     Soigneusement sélectionnés, 225 donneurs et donneuses de voix, adeptes de la lecture à voix haute, enregistrent eux-mêmes leurs textes et les soumettent à l’approbation de l’équipe, avant leur diffusion. Ainsi, vous pouvez retrouver, parmi ceux que j’apprécie le plus : René Depasse, le guide du groupe, Cocotte, Pomme (ce sont des pseudos, je ne me permettrais pas…), Esperiidae.

     Je voudrais rendre un hommage tout particulier à Victoria. J’ai gardé dans l’oreille sa voix chaude, un brin coquine, dont je me suis délecté dans plusieurs lectures : « Madame Bovary », « David Copperfield », « Pêcheur d’Islande », et, surtout, « Le journal d’une femme de chambre » d’Octave Mirbeau. Ce livre reste toujours invariablement en tête des livres audio les plus appréciés sur le site. Je n’oublierai pas cette femme de talent récemment décédée…

     Voilà… A vous de choisir votre prochaine lecture.

     Excellente fin d’année à tous, et de nombreux cadeaux dans la hotte du Père Noël.

 

                                                                                  Alain

 

Commentaires

Merci pour ces renseignements qui me passionnent.

J'avais pensé, lorsque je serai à la retraite, m'investir dans la lecture pour apporter ma participation, mais je ne sais pas où m'adresser.

bien cordialement

Écrit par : PASSION SCULPTURE | 19 décembre 2013

Le lien avec le site Litteratureaudio.com figure dans mon article. Dans l’onglet « Notre Association » du site vous trouverez tous les renseignements pour éventuellement apporter votre contribution.
Heureuses fin d’année à vous et votre famille.

Écrit par : Alain | 19 décembre 2013

Et peut-être qu'un jour, maintenant que tu les as publiées sur Calaméo, nous enverras-tu le lien vers ta propre lecture en mp3 ...

Belle fin d'année à toi, Alain, ainsi qu'à ceux qui te sont chers.

Et à l'année prochaine pour de nouvelles aventures ...

Écrit par : Richard LEJEUNE | 19 décembre 2013

Je suis loin d’avoir fini mes publications sur Calaméo. J’avance avec lenteur, on verra l’année prochaine.
En ce qui concerne ma propre lecture sur mp3, je ne pense pas avoir le talent qu’il faut pour cela. Je préfère écrire.
Heureux Noël familial qui pourrait bien t’apporter encore de la lecture… Et pourquoi pas en audio sur Litteratureaudio.com. Je te conseille « La recherche » de Proust lue par Pomme. C’est long. Un régal…
A bientôt.

Écrit par : Alain | 19 décembre 2013

Je suis vraiment très heureuse de lire cet article : je suis moi aussi une grosse consommatrice de livres audios que j'écoute dans ma voiture et en faisant le ménage, la cuisine, etc. Justement j'apprécie beaucoup litterature audio, qui propose souvent des oeuvres passionnantes et bien lues. J'aimais beaucoup Victoria, et aussi Romy Riaud, également décédée.
Je vous signale un autre site que j'aime beaucoup et qui présente des milliers d'oeuvres en toutes langues : librivox.com
Je n'ai pas pour ma part de problèmes visuels, mais plutôt une voracité qui m'amène à "lire" ainsi dans des moments normalement perdus pour la lecture. Pour ceux qui souffrent de leurs yeux, ou ne peuvent voir, c'est bien sûr une merveilleuse ressource. Et il faut saluer la grande générosité des donneurs de voix.

Écrit par : Carole | 20 décembre 2013

Nous sommes donc deux gros consommateurs d’audio. J’ai remplacé la télé par les fichiers audio. En plus de Littérature Audio, je prends régulièrement les podcasts de France Culture ou France Inter : histoire, art, littérature, actualités…
Je ne connaissais pas Romy Riaud qu’il faudra que j’écoute. Le décès de Victoria m’a réellement peiné. Par la présence de leurs voix, ces femmes talentueuses, comme tous les artistes, resteront éternellement vivante.
Heureuse fin d'année à vous et vos proches.

Écrit par : Alain | 21 décembre 2013

Bonjour Alain,

Merci pour cet article.

Richard me donne une idée... Si le coeur t'en dit, si tu as l'envie de partager tes écrits sur litteratureaudio et si tu acceptes que ce soit ma voix qui les porte, tu peux les proposer sur le site (tu connais certainement le processus concernant les textes contemporains?). Ce serait pour moi un immense honneur que de les enregistrer. Alors si... tu sais où me joindre...

Amitiés

Écrit par : Esperiidae | 20 décembre 2013

Je vais te faire une réponse un peu longue, mais il y a de la place sur le blog. J’avais déjà fait long l’année dernière en répondant à un auteur qui soutenait dans un livre la thèse de l’assassinat de Van Gogh. Son livre était commercial. Ayant bien étudié la vie de celui-ci, je lui avais donné un long avis détaillé sur ma quasi-certitude du suicide du peintre.
Ta proposition me prend un peu au dépourvu n’ayant jamais pensé que mes textes pourraient être lus. Je pensais même que Richard plaisantait un peu en me parlant d’enregistrement de mes nouvelles. Ton commentaire, et je t’en remercie, me permet de faire le point sur mon travail bloguesque depuis plus de 6 années.
Je vais te faire connaître une chose dont je n’avais jamais parlé, cela ne me paraissant pas utile sur le blog.
Lorsque j’ai pris ma retraite, j’avais une passion : la peinture. J’aimais également écrire, mais uniquement dans ma vie professionnelle. Ayant, d’un coup, trouvé du temps de libre, je décidai de voir ce que je pourrais faire du mariage de l’écriture et de la peinture. Ce fut ce blog.
Toutes les nouvelles que j’ai écrites sont plus ou moins associées à des peintres, des toiles, ou à l’histoire de la peinture. C’est un genre littéraire particulier. A mes yeux, mes textes et la vision des tableaux sont étroitement liés : les textes mettant en valeur les toiles, celles-ci améliorant mes textes. Je suis donc heureux d’avoir ainsi pu faire partager ce travail avec les lecteurs, sur mon blog ainsi que dans le recueil publié dans mon dernier article sur Calaméo.
Tu comprends donc mieux maintenant pourquoi la lecture audio me laisse dans l’embarras, car l’audio ne donne évidemment pas la place aux images accompagnant le récit.
Il est certain que ta voix portant mes textes serait un grand plaisir car tu sais que j’apprécie tes lectures. Je te laisse juge de l’intérêt réel de mes nouvelles en audio pour des personnes qui sont souvent non-voyantes ou malvoyantes. Je suis prêt à partager mes récits avec celles-ci, mais j’ai du mal à me faire une véritable opinion. Néanmoins, tu as mon autorisation pour l’utilisation des récits qui te paraissent intéressants – comme tu le fais avec ton compatriote Gil Pidoux - et leur soumission à un comité de lecture. Si tu le souhaites, je t’enverrai les fichiers que tu désires. Les nouvelles qui sont dans le récent recueil Calaméo ont été relues et modifiées en partie. Il y en a d’autres dans le blog qui auront peut-être besoin d’un petit rafraîchissement pour la publication d’un autre recueil l’année prochaine.
Tu me parles d’un honneur pour toi d’enregistrer mes textes. C’est vraiment très gentil et je t’en remercie. Alors dis-moi ce que tu penses de tout mon bavardage. On peut également se joindre par mail.

Amicalement

Écrit par : Alain | 21 décembre 2013

re-bonjour Alain,

Je me rappelle un tout vieux film que j’avais vu dans ma tendre jeunesse, où un beau garçon tombe amoureux d’une jeune fille aveugle. Je ne sais plus très bien comment ça va mais voici ce que j’en ai retenue en gros : le garçon a tellement envie de faire découvrir à la jeune fille le tableau naturel du magnifique ciel bleu parsemé de nuages moutonneux qui offre à ses yeux tant de plaisir. Mais la jeune fille, aveugle de naissance, debout en pleine nature, ne comprend rien à ce qu’il décrit. Alors le garçon l’emmène dans sa cuisine, il sort un glaçon du congélateur et lui place dans les mains et lui dit « c’est bleu ». Puis il va dans la salle de bain, sort tout le coton de son paquet et le place entre les mains de la jeune fille « ça c’est moutonneux ». Et la jeune fille peut alors s’imaginer.

Si la peinture peut être un minimum accessible aux personnes malvoyantes, elle est évidemment totalement inaccessible aux personnes aveugles. Mais une personne aveugle n’en éprouve pas moins des sensations et des sentiments. Et je pense que la peinture décrite peut apporter de réelles sensations ! Evidemment, l’exercice peut s’avérer périlleux... Mais je trouve que tes textes sont très descriptifs. Tu ne décris pas uniquement des couleurs, tu décris des ambiances, des sentiments, des émotions. Tu décris la grandeur des tableaux, les différents plans, les personnages, leur place dans la scène, leur position, tu décris les images et tes sensations !

Ce peintre québécois, Jean Devost, est convaincu que la peinture n’est pas qu’une affaire d’aveugle, http://www.jeandevost.ch/pdf/NOUVELLE%20PRESENTATION%20aveugles.pdf. Pour lui la démarche est autre ; il place la personne aveugle non pas comme spectatrice, mais comme "actrice" de cet Art !


Je te fais sciemment cette réponse par le biais des commentaires et non pas par messagerie, afin de recueillir les avis d’autres intervenants, si le cœur leur en dit de commenter cette idée, et les doutes ou questions qu’elle engendre...

Écrit par : Esperiidae | 21 décembre 2013

C’est un bien joli cadeau de fin d’année, Esperiidae, que tu me donnes sous forme de commentaire.
J’ai la sensation que tu as comprise, peut-être mieux que moi, ce que je cherchais à exprimer, parfois inconsciemment, dans mes textes.
Ce peintre sculpteur Jean Devost m’a beaucoup surpris, à la fois par son travail sombre, et, surtout, par l’enseignement qu’il donne à des non-voyants ou malvoyants.
Epatante les vidéos sur l’apprentissage de la peinture pour Françoise et les autres ! Je savais que les aveugles avaient une grande sensibilité, supérieure à la notre, mais peindre… étonnant… et bouleversant…
Je retiens deux phrases :
Celle prononcée par Françoise je crois : « Lorsque l’on n'a plus les mots, il reste les couleurs ». On pourrait retourner le sens de la phrase également. Comme quoi le sous-titre de mon recueil « Des mots sur les toiles » est proche de ces paroles.
La phrase du peintre : « Voir autrement » me parle aussi.
Comme tu le proposes, je laisse nos échanges en suspens…

Écrit par : Alain | 22 décembre 2013

Plaisanter ? Me moquer ?
Sur un sujet que je suppose chez toi de prime importance, comme il le serait chez moi s'il s'agissait d'égyptologie ?
Jamais je ne me permettrais.
J'étais parfaitement sérieux, Alain.
Et aujourd'hui décontenancé de constater que tu aies pu douter du sérieux de mon propos.

De sorte que je suis bien aise qu'une de tes lectrices ait rebondi sur ce point que j'évoquai voici quelques jours - et quelle "lectrice" ! (sans mauvais jeu de mots de ma part ...)
Je suis bien aise qu'elle ait entériné la suggestion que j'avançai alors.

Il sera certes difficile de faire passer le message à des aveugles de naissance - quoi que la principale des synesthésies associe sons et couleurs : rappelle-toi le premier vers du poème "Voyelles" du jeune Rimbaud :
"A noir, E blanc ,I rouge, U vert, O bleu" ...

C'est Baudelaire aussi qui, dans "Correspondances", un des sonnets des "Fleurs du Mal", écrivait :

"Les parfums, les couleurs et les sons se répondent" ...

Je pense en effet qu'il serait grandement intéressant d'entendre tes textes pour ceux des adultes qui ont vu, puis sont devenus aveugles. Ils existent ; il faut en tenir compte.
Ce fut le cas de Sartre à la fin de sa vie, par exemple.

Tout cela pour t'écrire - et je suis aux antipodes d'une quelconque plaisanterie ! - que la proposition que te fait Madame Esperiidae est digne d'être retenue, sinon mise sur pied à la meilleur convenance de chacun de vous ...
Quel beau cadeau de Noël tu reçois là de sa part !

Ah s'il m'était proposé par une maison d'édition à connotation scientifique - voire, je rêve éveillé, les presses du Louvre et de la Réunion des Musées nationaux - d'éditer les déambulations au Département des Antiquités égyptiennes que j'offre aux visiteurs de mon blog, crois bien que je n'hésiterais pas une seule seconde, Alain !

Écrit par : Richard LEJEUNE | 22 décembre 2013

Ne te vexe pas, Richard, je savais bien que tu ne plaisantais pas. J’étais tellement persuadé que mes textes ne pouvaient être utilisés en audio que, tes paroles, dans ma tête, me paraissaient peu crédibles car non réalisables. Surtout lu par moi…
A mes yeux, depuis le début de mes écrits, ces récits n’avaient de l’intérêt que soutenus par la ou les toiles faisant l’objet du texte.
Je dois reconnaître maintenant que le commentaire d’Esperiidae, et la vision émouvante de ce peintre enseignant la peinture aux aveugles, ont bouleversés en partie mes convictions.
Alors… je crois que toi et Esperiidae avez raison car les mots, seuls, peuvent laisser imaginer des formes et des couleurs. Je connais tes citation de Rimbaud et Beaudelaire. Je pense aussi à Proust et son « petit pan de mur jaune » dans sa « Recherche ».
Je partage déjà mes textes dans le blog et ce premier récent recueil. Si ceux-ci peuvent, lus avec le talent et la voix douce d’Esperiidae, apporter un peu de plaisir à des malvoyants ou non-voyants, j’en serais heureux et récompensé. Puis, de nombreux lecteurs n’ont pas de problèmes visuels, comme Carole, dont toi et moi apprécions le blog, et qui est une fidèle des livres audio.
Si tu veux connaître le superbe et dernier texte écrit et lu par Esperiidae, je te donne le lien (20 mn) : http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/esperiidae-le-jeu-du-taquin.html.
Nous savons, pour en avoir déjà parlé, que les milieux scientifiques ou artistiques sont peu ouverts aux non professionnels comme nous. Il faut être un « spécialiste » des matières dont nous parlons. Alors, le blog ce n’est pas si mal, car nous sommes visités et peut-être lus beaucoup plus que si nous étions édités…
Merci pour ton commentaire qui est dans la même logique de pensée que celui d’Esperiidae.

Écrit par : Alain | 23 décembre 2013

Bonjour Alain,

Tout d’abord, je ne sais pas trop comment t’expliquer à quel point ta réponse me touche... Tu as reçu mon message comme un cadeau et cela me fait un plaisir indescriptible! Je te sens enthousiaste, dans la réponse que tu m’adresses mais aussi dans celle que tu donnes à Richard Lejeune. Cela m’apporte un grand bonheur.

Mon fils est arrivé hier et nous partons à présent en famille pour quelques jours. Mais je reprendrai tout cela à mon retour et te répondrai plus longuement.

Je voudrais également vous remercier, Richard Lejeune - si vous me lisez - pour votre gentillesse et votre soutien. Cela me va également droit au cœur.

Je vous souhaite à tous deux, ainsi qu’à tous ceux qui passeront sur ces mots, mes pensées pour Noël des plus chaleureuses, accompagnées de mes voeux de bonheur, d’amitié et de bonne santé.

A bientôt

Écrit par : Esperiidae | 24 décembre 2013

Décidemment, tous nos commentaires évoluent en plein bonheur. La magie de Noël…
Nous n’avons que des mots d’amitié, compréhension, sensibilité, partage. Quel plaisir d’utiliser des mots qui manquent trop souvent dans le monde, et même chez nous.
Je te redis à nouveau que les termes de ton précédent commentaire étaient mon plus beau cadeau de Noël. Pourquoi ? : Il m’ont fait toucher du doigt une chose dont je n’avais pas conscience (un peu comme la fameuse prise de conscience en psychanalyse, tu connais…). Cela fait du bien.
Ma fille et son compagnon de cœur, venus pour Noël, ont lus tous nos commentaires et sont enthousiastes pour l’aventure que tu proposes. Nous avons passé une bonne partie de la soirée à parler des aveugles et leur rapport aux couleurs. Cela tombe d’autant mieux que, étonnement, j’écoute cette semaine, tous les soirs sur France Culture, une émission passionnante de Laure Adler – Hors champs – à 22 h 15 dont l’invité est l’historien Michel Pastoureau qui a écrit plusieurs livres sur l’histoire des couleurs.
Merci pour tes vœux de fin d’année. Ma famille, ma femme et moi, Richard aussi certainement, te souhaitons, ainsi qu’à ton fils et tes proches, beaucoup de joie pour cette fin d’année dans ta belle région de sapins. Ou ailleurs pour les fêtes ?
PS : J’ai laissé un message sur ta lecture du « Jeu du taquin ». Excellent…

Écrit par : Alain | 25 décembre 2013

En cette nouvelle année je vois à la lecture de cet article et des commentaires associés qu'un projet se dessine peut être pour toi.
Je te souhaite donc une bonne année 2014 et, pourquoi pas, la réalisation d'un nouveau projet.

Écrit par : Louvre-passion | 01 janvier 2014

J’ai encore quelques doutes sur le projet de lecture de mes textes en audio. Je fais confiance à Esperiidae, les femmes ont une meilleure perception et sensibilité des choses.
En dehors du problème de vieillir un peu plus, l’intérêt des nouvelles années est de sentir de nouvelles énergies nous parcourir. J’espère qu’il en est de même pour toi et que 2014 te sera profitable en tout.

Écrit par : Alain | 02 janvier 2014

Bonjour, il est très tôt mais je viens juste de vérifier que les émissions de Laure Adler sont disponibles en podcast; ma recherche de l'émission "Hors champs" avec le programme "Podcast Addict" pour smartphone android est fructueuse:128 émissions parmi lesquelles "Des goûts et des couleurs...
Bonne journée.

Écrit par : LaqiereBD | 02 janvier 2014

Comme je le dis dans mon dernier commentaire, l’émission de Laure Adler invitant Michel Pastoureau sur les couleurs est excellente. Bonne écoute.
Excellente année à vous.

Écrit par : Alain | 02 janvier 2014

Bonjour Alain.

Michel PASTOUREAU a donné une série de conférences au Louvre.

Les 5 vidéos d'approximativement une heure et demie chacune sont ici :
http://www.louvre.fr/les-couleurs-du-moyen-agepar-michel-pastoureau

Passionnant, évidemment.
Ainsi que ses bouquins.

En livre de poche, collection "Points", - j'y ai d'ailleurs parfois fait allusion sur mon blog -, tu peux trouver celui consacré au bleu (H 362) (mais il ne traite malheureusement pas du célèbre "bleu égyptien" !), et celui au noir (H 446).


@ Esperiidae : un bonjour très respectueux.

Écrit par : Richard LEJEUNE | 04 janvier 2014

Comme je le disais à Esperiidae, j’ai écouté la semaine dernière sur France culture - Hors champ, les cinq émissions audio consacrées aux couleurs par Michel Pastoureau.
Cet historien des couleurs est remarquable. Je ne pensais pas qu’il y avait autant à dire sur chacune des couleurs.
Merci pour le lien.

Écrit par : Alain | 04 janvier 2014

Rentré dans la blogosphère, j'ai découvert ce matin mes notifications de messages.
Après avoir lu ceux de ton blog, je me suis immédiatement rendu sur mon ITunes où viennent automatiquement s'insérer les podcasts d'histoire, de philo ou autres auxquels je suis abonné.
Et ai constaté - avec plaisir évidemment - la présence des cinq émissions de Laure Adler.

Voilà une écoute dont je me régalerai dans quelques jours, après avoir terminé de répondre à mes courriels et aux différents commentaires reçus sur mon blog.
Et surtout, après avoir pondu au moins mes deux prochains articles ...


Retraité, disent-ils !!!

Écrit par : Richard LEJEUNE | 04 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.