Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

À fleur de mots

Francine lg, photos, poèmes

 

     

Et si la poésie nous apportait une lueur de vie dans un monde où la culture est laissée à l’abandon !

 

J’ai déjà terminé les deux ouvrages que je me suis offert pour mon petit Noël. Après avoir présenté récemment le recueil de poèmes de Francette lg « Les couleurs du temps », je vous offre des extraits du second « À fleurs de mots » tout aussi agréable à lire.

      Le recueil d’aujourd’hui m’a attiré par le joli graphisme de sa couverture de coquelicots roses et rouges sur fond noir. Tout au long de ma lecture, j’ai cueilli, picoré, dans l’ordre ou le désordre de ma lecture, au fil de mes affinités. Les photographies prises par Francette dans sa belle région bretonne accompagnent à nouveau la poésie.

 

 

Harmonies :

 

francine lg,photos,poèmes

 

Ses ailes poudrées de gouttes d’aurore

Déposent ses poussières

Sur la fleur qui vient d’éclore

Une nécessité d’éterniser l’instant

De peur de l’oublier

Juste un baiser de beauté...

 

 

 

 

 

Réveil :

 

francine lg,photos,poèmes

 

Gouttes d'ombre et de lumière

Entre les cils de la fleur

C'était juste l'heure

L'heure où l'ombre s'accorde avec elle

L'heure d'une connivence

Une connivence crépusculaire... 

 

 

 

 

 

Sur la pelouse, des marguerites courent :

 

francine lg,photos,poèmesUn parterre étoilé

Frêles danseuses

Au cœur d’or

Caracolant

Tutus blancs

Virevoltant

Jambes longues et fines 

 

 

 

 

En rouge et noir :

 

Pétales carminésfrancine lg,photos,poèmes

Comme des baisers

Ils se sont envolés

Papillons légers

Aux ailes de braise

Graciles demoiselles

À la robe fripée

En rouge et noir

Sur la pointe des pieds

Elles entament une danse endiablée

Cœurs rouge baiser

Gravés dans l’éphémère 

 

 

Des goélands passent au-dessus des étoiles d’eau apparaissant sur l’ourlet des vagues :

 

francine lg,photos,poèmesIls jalousent le ciel et le vent

Leur vol cisèle l'invisible

Tatouées sur les ailes

Des réminiscences de brume

Le soir les étoiles d’eau

Ensemenceront leur lit d’azur

Sous l’œil attendri de la Lune

Qui déjà cligne d’impatience

Dans la somnolence de la grande voûte silence 

 

 

Une belle déclaration d’amour à la poésie :

 

 Toi

Que chaque jour je viens cueillirfrancine lg,photos,poèmes

Dans les nuages et sur la plage

Toi qui m’accompagnes

Jour et nuit

Et qui partages ma vie

Et que je nomme poésie 

Je t’écrirai partout

Dans les nuages et sur la plage

Et je te nourrirai

Pour que tu ne meures pas

Et tu me nourriras

Pour que je ne meure pas… 

 

 

     C'est beau !  Francette en offre la vision avec les images sur son blog : https://images-imagination.blogspot.com/

     En édition papier, ses recueils sont un magnifique cadeau de Noël : www.Thebookedition

 

 

Commentaires

  • Oh quelle magnifique présentation ! J'avais un peu oublié ce recueil qui date un peu. Merci Alain de m'offrir votre blog pour en parler si bien. Touchée en plein coeur une fois de plus et ce que vous faites m'encourage à continuer mon chemin de poésie.

  • Ce recueil date un peu mais vos mots n’ont guère changé : sensibles et tendres.
    Je me souviens vous avoir laissé un commentaire il y a quelques années sur votre blog. Cette fois je suis allé plus loin car il faut absolument, dans cette année 2020 si pénible pour le monde de la culture, encourager la poésie. Il est dommage que ce thème soit beaucoup moins abordé que le roman qui prend une place énorme.
    Vous pouvez continuez tranquillement, Francette, votre chemin de la poésie. La vôtre par sa simplicité de grande qualité, mise en image, touche même les moins réceptifs. C’est tellement difficile, dans tous les genres littéraires, de faire simple en éveillant l’intérêt des lecteurs.
    Un grand merci.

  • Beaucoup disent ne pas aimer la poésie et je les comprends car elle est parfois difficile à apprivoiser. J'ai choisi d'écrire simple ( je ne sais pas faire autrement..) et ajouter des images la rend encore plus accessible.

  • Nous avons des points communs, Francette, c'est la raison pour laquelle j'apprécie votre poésie. Je fais un peu comme vous lorsque j'écris sur la peinture : des récits simples mettant en valeur des peintres et leur oeuvres. Les images et les mots se marient fort bien. L'exergue de mon dernier recueil de nouvelles : "Si vous appelez la peinture une poésie muette, le peintre pourra dire du poète que son art est une peinture aveugle." Traité de la peinture – Léonard de Vinci
    Très belle journée Francette.

Écrire un commentaire

Optionnel