Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 juin 2014

Recueils de nouvelles : CONTER LA PEINTURE et DEUX PETITS TABLEAUX

     La plateforme de publications et de partage de documents en ligne Calaméo semble avoir tenu compte de l’une de mes récentes remarques, car je constate que le système de recherche dans la bibliothèque est devenu encore plus performant.

     J’apprécie d’autant plus ce site qui permet de feuilleter et consulter de façon de dynamique, avec une extrême simplicité, un document numérique. 


     Après avoir publié, le 3 décembre 2013, un premier recueil numérique de 11 nouvelles nommé « Deux petits tableaux », je viens d’en terminer un second regroupant 10 autres nouvelles que l’on peut consulter de façon attrayante à l’écran.

 

     Pour cela, cliquez sur son image de couverture :

 

van eyck, les époux arnolfini

 

 

     Pour mémoire, je redonne le lien avec mon précédent recueil :

 

recueil,dentellière,vermeer 

 

 

Commentaires

Est-ce de toi ce livre ?

Écrit par : PASSION SCULPTURE | 01 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Compte tenu du temps que je passe pour écrire ces nouvelles, elles ne peuvent être celles d’une autre personne.

Écrit par : Alain | 01 juin 2014

Je cherche de la documentation sur CAILLEBOTTE et ses fameux raboteurs de parquet.

Écrit par : PASSION SCULPTURE | 01 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Le net est plein de nombreuses documentations sur ce tableau.
A propos de Caillebotte, je pense que je publierai vers la fin du mois un compte-rendu de ma visite prochaine de l’exposition qui a lieu en ce moment à Yerres : Caillebotte à Yerres au temps de l’impressionnisme. Les raboteurs appartenant au musée d’Orsay n’y seront pas. Il s’agit essentiellement d’œuvres provenant de la famille de l’artiste et de collectionneurs privés.
Bon dimanche.

Écrit par : Alain | 01 juin 2014

Une fois de plus, Alain, je suis admiratif du travail accompli.
Mais aussi en attente d'un ouvrage réel, que je pourrais manipuler, feuilleter, lire et relire au soleil, sous le magnolia...

A mon âge, et malgré l'emploi que je puis faire d'Internet, je persiste et signe au sein de la génération Gutenberg : je reste entièrement acquis au livre papier.

A quand les tiens ?
Parce que cela en vaudrait fichtrement la peine, et pas que pour me faire plaisir, ou à seulement quelques-uns.
Non, pour donner envie, après avoir lu tes nouvelles, à un plus large public de jeunes d'oser enfin entrer dans un Musée !

Écrit par : Richard LEJEUNE | 02 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Je n’ai rien contre le livre papier, Richard. Et ce serait avec un grand plaisir que je t’offrirais un de mes ouvrages pour les lire au soleil, sous le magnolia (c’est un arbuste que je n’ai pas encore dans le jardin. Plus de place…).
Malheureusement le livre papier à des contraintes dont se moque allègrement le livre numérique. J’ai déjà répondu par le passé, à toi et à d’autres, à ce sujet.
Je réexamine le problème : A supposer que mes écrits puissent intéresser les éditeurs d’ouvrages papier - si l’on n’est pas historien d’art ou conservateur de musée, il ne faut pas rêver- mes récits, comme les tiens d’ailleurs, sont à cheval sur deux genres : scientifique et littéraire pour toi, artistique et littéraire pour moi. Et, évidemment, nos textes ne peuvent se concevoir sans l’iconographie qui leur correspond. Cela coûte donc cher. Je ne pense donc pas qu’un éditeur prendrait ce risque. Il est plus facile de publier les peoples avec du texte sans grand intérêt, mais qui se vend…
Alors… Le livre numérique me convient parfaitement. Je peux faire tout moi-même : écriture, mise en page, insertion d’images, présentation, etc. Bien sur il faut un écran, mais le numérique présente tellement d’avantages : simplicité d’utilisation, maniabilité, recherches rapides, qualité des images, aspect ludique. Puis, on peut toujours se l’imprimer et le relier sous forme de livre papier.
Tu me dis que mes nouvelles pourraient intéresser les jeunes. Je le pense aussi et j’imagine d’ailleurs, si j’en juge aux nombres de visiteurs du blog, que beaucoup doivent passer. Cela me fait penser qu’en préparant mon recueil, j’ai vu dans Calaméo un petit recueil de nouvelles publié par une classe de lycée. Comme moi, ils s’inspiraient d’un tableau et écrivaient un texte à la manière de Maupassant. Je leur ai d’ailleurs laissé un commentaire d’encouragement.
J’ai encore fait trop long.
Merci, mon travail n’est pas inutile.
Bonne journée

Écrit par : Alain | 03 juin 2014

Très belle mise en pages de tes récits, mais comme Richard, j'aime beaucoup le livre papier!! A quand une édition de tes récits!!je sais que les photos d'art coûtent chère, hélas!! J'attends de pouvoir "écouter"!! BISOUS FAN

Écrit par : FAN | 02 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Comme je viens de l’expliquer à Richard, l’édition papier n’est pas pour demain. Venez à moi petits éditeurs qui ne craignent pas les risques du métier !
Je ne sais ce que tu veux écouter, mais, pour le moment, il n’y a que trois enregistrements disponibles. Ils sont à ta disposition.
Bonne journée

Écrit par : Alain | 03 juin 2014

Trop long ?
Sûrement pas, Alain : quand on défend ses idées, il faut avancer des arguments.

Je ne suis évidemment pas sourd aux tiens ; je les comprends pour les entendre chez des amis du Forum d'égyptologie que je fréquente et qui, parce que n'ayant ni un cursus ni un diplôme universitaires, n'étant aux yeux des éditeurs "que des amateurs", sont refusés de publication.

Personnellement, je ne brigue rien de ce côté-là : d'un point de vue strictement intellectuel, mon parcours professoral (35 ans !) et mon blog d'égyptologie (depuis mars 2008), - les deux ressortissant au pur partage des connaissances-, m'auront rendu extrêmement heureux.
N'attendant rien, je ne suis aucunement déçu.

Je me souviens que nous avons déjà échangé sur ce sujet mais mon propos n'avait de raison d'être que de te faire comprendre, en toute amitié, - une fois de plus alors que tu le sais depuis longtemps -, que tu mérites beaucoup mieux qu'un lectorat internet.

Écrit par : Richard LEJEUNE | 03 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Si Carole également me fait la même proposition, que puis-je rajouter ?
Comme toi, Richard, je n’attends rien et, de ce fait, ne suis pas déçu. Même si mes yeux commencent à fatiguer depuis quelques années, l’écriture de mes récits, avec tout le travail de recherches documentaires que cela entraîne, m’apporte de la joie.
Le lectorat internet vaut bien celui de la librairie. Ce sont les mêmes personnes. Plus jeunes peut-être ?
Pour moi, le plaisir est bien présent, n’est-ce pas l’essentiel ? Je tente de le faire partager comme je peux avec, depuis peu, les enregistrements audio d’Esperiidae qui me réjouissent. Sachant que quelques non-voyants ou malvoyants en profitent également, que demander de plus ?

Écrit par : Alain | 03 juin 2014

Ces albums Calaméo sont extrêmement agréables, et je pense que c'est une très bonne idée de continuer ainsi vos publications. En attendant le passage à l'imprimerie peut-être ?

Écrit par : Carole | 03 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Votre commentaire fait suite à ma discussion avec Richard concernant Gutenberg ou internet. Vous aussi pourriez faire une halte chez Gutenberg. Je sais, depuis que je vous lis, que vos articles quotidiens et autres nouvelles, Carole, mériteraient très largement une diffusion différente en librairie, qui reste encore le genre noble de nos jours. Pour combien de temps ?
Mais auriez-vous ce partage et ces commentaires réguliers que vous laissent les personnes qui apprécient ce que vous faites ?
Et puis, Calaméo ce n'est pas si mal...

Écrit par : Alain | 03 juin 2014

Merci beaucoup pour ce second recueil : bravo, bravo c'est vraiment du beau travail :)

Écrit par : Smaragdine | 06 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Je fais le maximum pour tenter de parler d’art à ma façon. J’ai toujours pensé que la fiction, par son côté plus abordable, pouvait apporter un plus pour appréhender la peinture et les peintres.
Bon dimanche

Écrit par : Alain | 07 juin 2014

Bonsoir Alain,

Je n'ai pas encore pris le temps de lire ce nouveau recueil! Je pars en vacances samedi, du coup je regrette qu'il ne soit pas téléchargeable sur les tablettes de lecture, car entre l'avion et les heures d'attente à l'aéroport, j'aurais pu les lire à loisir. Ce sera donc pour mon retour, mais en tout les cas, félicitations pour ce second recueil et merci pour ta générosité ; en effet, tu passes ainsi du temps à corriger, sélectionner, mettre en page et publier ces recueil et tu offre ainsi à qui le souhaite de beaux moments de lecture.

Très belle fin de semaine.
Amitiés

Écrit par : Esperiidae | 18 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Je t’envoie le fichier en PDF.
Tu connais certaines de ces nouvelles. Cela se lit rapidement et ne t’empêchera pas de profiter pleinement de tes vacances.
La préparation d’un recueil est un gros travail, mais lorsque l’on passe du temps pour son plaisir, et éventuellement celui des autres, tu le sais bien, c’est toujours du bonheur.
Beau séjour, vers le soleil je pense.
A bientôt.

Écrit par : Alain | 19 juin 2014

Merci Alain, c'est très gentil à toi, je pourrai ainsi le lire sur ma liseuse dès que j'aurai reçu le fichier pdf.

Tu as raison, on prend d'abord le temps de faire les choses pour son plaisir sinon on ne le ferait pas. Mais c'est important tout de même de constater que le don est apprécié, n'est-ce pas ? :-).

Je pars effectivement au soleil, pour une seulement mais une petite coupure qui me fera le plus grand bien!

A bientôt
Amitiés

Écrit par : Esperiidae | 19 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Je suppose que tu as voulu dire que tu partais une semaine seulement. Couper et penser à autre chose fait toujours le plus grand bien. Et puis le soleil c'est tellement bon !
Il m'a semblé que tes enregistrements, et donc mes écrits, étaient assez appréciés sur Littérature audio. Evidemment, cela ne peut avoir le même succès que les grands auteurs, mais bon... cela rend heureux. Dommage que les personnes laissent peu de commentaires.
Je te joins le fichier dans la foulée.
Amicalement

Écrit par : Alain | 19 juin 2014

Écrire un commentaire