Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19 février 2011

L'OBSESSION VERMEER - Introduction

 

 

peinture,vermeer

Johannes Vermeer – La liseuse à la fenêtre, 1659, Gemäldegalerie Alte Meister, Staatliche , Dresde

 

 

 

      Le mystère Vermeer ?

      Cette interrogation m’a incité à imaginer un récit inspiré par le peintre Johannes Vermeer. Il oeuvra en plein milieu du 17e siècle hollandais, âge d’or pour ce pays qui vit s’épanouir quelques-uns des plus grands artistes de l’histoire de la peinture.

      J’ai condensé cette histoire en une quinzaine de chapitres dont le premier sera publié le jeudi 24 février prochain. J’essaierai de maintenir un rythme de parution bimensuel afin d’en faciliter la lecture. Une catégorie séparée sera créée dans le blog nommée : L'OBSESSION VERMEER.

      Cette fiction romanesque a essentiellement pour but de montrer la peinture de ce merveilleux poète de la vie quotidienne qu’était Johannes Vermeer. J’espère que vous en apprécierez la lecture. 

      A bientôt.

 

                                                                                         Alain

 

 

Commentaires

Ô temps suspend ton vol!!!!!Je viens de cliquer sur ton blog comme je le fais ts les jours pour voir si tu es en inspiration pour nous raconter un artiste peintre et j'attendais le jour où tu parlerais de ton préféré!!!C'est fait!!!Tu vas de nouveau nous faire rêver!!Je suis déjà enchantée!! 15 chapitres ?? C'est presque un livre!!!Quand vas-tu te faire publier?? RV au 24/2/2011!!!BISOUS FAN

Écrit par : FAN | 20 février 2011

Répondre à ce commentaire

Comme tu le savais, Vermeer me tenait à cœur. Il fallait que je sorte quelque chose le concernant.
Je ne suis pas sûr de te faire rêver par ma prose. Par contre, les toiles que je montrerai, comme cette « Liseuse » ci-dessus, te satisferont certainement.
Le récit fera peut-être un peu plus que 15 chapitres ? En tout les cas, beaucoup moins que le « Van Gogh » qui était trop long pour un blog. On verra…
Quand à l’édition, je n’y pense vraiment pas ! Il faudrait que mes histoires, accompagnées de l’iconographie correspondante, intéressent quelqu’un.
Bon dimanche Fan malgré cette foutue grisaille qui n’en finit pas.

Écrit par : Alain | 20 février 2011

Je me réjouis donc de découvrir cet artiste à travers ta prose. Personnellement, j'adore cette manière de découvrir ces artistes, moins complet certes mais pour la novice que je suis, cela est très nettement plus motivant et plus poétique que de lire une biographie, et ces petites tranches de vie d'artistes donnent "l'eau à la bouche" si je puis dire, et donnent envie d'en découvrir encore plus sur eux. Je me surprend à chercher les noms des peintres sur les œuvres que je vois, je me surprend à chercher les styles, les tendances, à observer plus, à me laisser emporter, aussi...

J'attends donc Vermeer, que je ne connais pas du tout, avec un grand plaisir.
Bon dimanche

Écrit par : Esperiidae | 20 février 2011

Répondre à ce commentaire

Si tu ne connais pas Vermeer, je pense que tu ne vas pas être déçue ! Il est certainement au top de ma hiérarchie personnelle des grands peintres. Et pourtant j’en aime beaucoup, dont Monet que j’ai montré récemment.
La façon dont tu m’expliques ta découverte des peintres, des œuvres, des styles, correspond exactement à ce que je veux faire passer dans mes histoires. Permettre d’observer, mieux comprendre et, parfois, se laisser emporter…
J’ai lu ta dernière nouvelle sur le blog. Je reviendrai l’écouter.
Bon dimanche dans ton pays « là-haut ».

Écrit par : Alain | 20 février 2011

Bonjour Alain. Nous y sommes! Il était temps que tu fasses enfin découvrir aux lecteurs ce formidable peintre qu'est VERMEER et qui a une place particulière dans ton coeur. J'ai hâte de découvrir ce peintre à travers ton regard et ton imagination. Vivement le 24 février ! À bientôt.

Écrit par : Valérie | 20 février 2011

Répondre à ce commentaire

Hello Valérie

Comme tu dis, nous y sommes ! Je suis au pied du mur ! Je dois poser la dernière pierre de ce mur dont, comme tu le sais, j’ai entrepris la construction depuis longtemps. Le mur me paraît maintenant suffisamment dégrossi, mais solide, pour supporter le poids visuel de lecteurs exigeants qui risquent d’être surpris.
Ce peintre me tenait effectivement à cœur. Pourquoi ? Le récit me l’expliquera peut-être ?
A bientôt jeudi prochain pour le début de l’aventure.

Écrit par : Alain | 21 février 2011

Le modeste littéraire que je suis appréhenda Vermeer au détour de quelques pages du sublimissime Marcel Proust dévorées en pleine adolescence : tout de suite après, rat de bibliothèque, je me plongeai dans son univers pictural réduit en feuilletant des livres d'art ; puis, adulte, en visitant l'un ou l'autre musée ...

Je souhaite vraiment, cher Alain, avec cette nouvelle série qui ne peut-être que passionnante sous la plume d'un passionné, qu'un adolescent un demi siècle après moi, arrivant lui sur ton blog, se découvre en te lisant une furieuse envie de mieux connaître ce très grand peintre ...

Écrit par : Richard LEJEUNE | 21 février 2011

Répondre à ce commentaire

Modeste littéraire ? Tu es trop modeste Richard !
Beaucoup d’écrivains et intellectuels, dont Proust, ont parlé de Vermeer. On sentait dans leurs paroles des interrogations sur ce mystère Vermeer.
Qu’un adolescent vienne dans 50 ans sur mon blog, s’il existe encore, alors que nous serons l’un et l’autre réduits en poussière, et ressent à travers mes lignes l’envie de découvrir cet artiste, serait ma récompense.
A bientôt.

Écrit par : Alain | 21 février 2011

Non, Alain, tu n'as pas tout à fait compris ou, peut-être me suis-je mal exprimé.

Ce qu'en réalité je voulais ici te souhaiter, c'est qu'un adolescent de notre époque - soit un demi-siècle après ma propre adolescence - débarquant sur ton blog, découvre à travers tes futurs articles le plaisir de mieux connaître Vermeer comme, personnellement, je le découvris après avoir lu Proust ...

Écrit par : Richard LEJEUNE | 21 février 2011

Répondre à ce commentaire

Oh, désolé Richard ! J’avais mal interprété ta phrase.
Je serais effectivement heureux qu’un adolescent d’aujourd’hui, car la peinture n’est pas ou peu enseignée, prenne plaisir à voir les toiles de vermeer dont je parle et veuille en savoir plus.
J'ai changé le tableau de "la liseuse à sa fenêtre" dont la qualité était médiocre. Jette un oeil, elle est superbe !
Bonne fin de journée.

Écrit par : Alain | 21 février 2011

Comme je sais que Johannes Vermeer est un de tes favoris ou "le" favoris je ne peux qu'attendre
ton prochain feuilleton avec impatience. J'imagine que sa préparation a demandé pas mal de travail

Écrit par : Louvre-passion | 21 février 2011

Répondre à ce commentaire

La préparation est un très gros travail, mais c’est toujours agréable quand il s’agit de parler d’un artiste du niveau de Vermeer.
En avant pour le plaisir !

Écrit par : Alain | 22 février 2011

Je découvre vos mots, errant sur la toile, et je suis sous le charme... Merci pour ce travail titanesque, mais, lorsqu'il est fait avec votre passion, peut-on encore parler de travail... Je lutte contre mon envie de plonger, en dehors du temps, dans votre blog ... Mais mon quotidien a des impératifs. Je vais désormais attendre chaque moment de liberté temporelle pour vous lire et redécouvrir les œuvres de ses artistes qui nous marquent tant.

Écrit par : Valérie | 23 février 2011

Répondre à ce commentaire

Je vous souhaite de trouver quelques moments de liberté temporelle pour contempler les oeuvres intemporelles de ces grands artistes…
A bientôt.

Écrit par : Alain | 23 février 2011

Petits mystères des rencontres. J'étais plongée dans la lecture du catalogue de l'exposition Vermeer organisée à la Haye en 96 et, toujours fascinée par le portrait de la jeune fille au chapeau, me voilà errant sur le Net à la recherche d'autres photos de ce magnifique portrait. D'images en images me voici dévorant les deux premiers chapitres de cette obsession Vermeer. ...et pas de gardien à l'horizon pour interrompre le voyage. J'y suis, j'y reste !!!! On y est trop bien.....mille mercis....

Écrit par : Michèle | 28 juillet 2016

Répondre à ce commentaire

Bonjour
J’ai écrit ce court roman il y a 4 ans pour le plaisir de parler de peinture et de mon peintre préféré, Vermeer, sur le ton de la fiction. Je voulais aussi montrer les tableaux de l’artiste que j’avais rencontrés à l’exposition de 1996 à La Haye. Si cela vous plait, j’en suis heureux. J’ai d’ailleurs repris le premier chapitre, avec quelques modifications, dans le recueil de nouvelles « Deux petits tableaux » que vous voyez dans mes publications numériques, colonnes de droite du blog. « La jeune fille à la perle » ou « Joconde du Nord » appartient au Mauritshuis où je suis allé plusieurs fois, ainsi qu’à Delft pour écrire cette histoire.
J’ai vu vos peintures et reproductions de tableaux. Une belle sensibilité et une grande délicatesse s’en dégagent. J’y ai retrouvé le superbe « Autoportrait au nœud de cerise » que j’ai vu dans l’exposition Vigée Lee Brun l’année dernière. Votre interprétation est très réussie. Si vous avez besoin de quelques photos de toiles de bonne qualité, j’en stocke pas mal. On en trouve d'excellentes sur le net.
Merci de votre passage.

Écrit par : Alain | 29 juillet 2016

Écrire un commentaire